Marcel Callo, le premier scout béatifié

22/05/2019

Marcel Callo est né à Rennes le 6 décembre 1921 dans une famille nombreuse très chrétienne. Il fit sa promesse scoute le 18 juin 1934 mais du vite quitter sa patrouille et sa troupe car il entra dans une imprimerie en tant qu'apprenti. Sa promesse prend alors un sens nouveau ou il sera un véritable disciple de l'article 3 de la loi scoute. Sa présence et son sourire quotidien seront un témoignage vivant du Christ.
Durant l'occupation allemande, juste après ses fiançailles il est réquisitionné par la Service de Travail Obligatoire dans un camp de travail allemand. Avec ses amis, il organise un groupe d'apostolat clandestin. Mes ses activités missionnaires le trahirent et Marcel Callo est arrêté car « par son action catholique, auprès de ses camarades français, (...) s'est rendu nuisible au régime nazi et au salut du peuple » . Les allemands qui sont chargés de surveiller les prisonniers diront de lui qu'il « est beaucoup trop catholique ». Déporté dans plusieurs camps de concentrations, il connaître la souffrance, la faim et les atrocités de tous les déportés. « Malgré les conditions dans lesquelles il se trouvait, il continuait d'être la, sa présence et sa foi le rendait lumineux »
Il meurt d'épuisement le 19 mars 1945quelques mois avant la libération des camps.
Il fut le premier scout béatifié et la béatification fut proclamé par le pape Jean Paul II le 4 octobre 1987 qui dit à son sujet : « A nous tous, laïques, prêtres, religieux ou evêques, il relance l'appel universel à la sainteté ; une sainteté et une jeunesse dont notre vieux monde occidental à tant besoin pour continuer d'annoncer l'Evangile à temps et à contre temps ! »