Miserere de la mer

03/03/2019
Auteur et compositeur inconnu, récupéré par l'Armée, ce chant est à l'origine un chant de marin pêcheur sans doute utilisé lors de leurs grands départs en mer, affrontant vents et tempêtes pendant des mois. Face aux dangers de la mer, les marins n'avaient que pour seul histoire leur Foi. On retrouve d'ailleurs dans plusieurs églises de Bretagne des témoignages laissés par des marins, preuve de leur gratitude et de leurs remerciements,  notamment envers la Vierge Marie.

On peut imaginer que ce chant s'est transmis au fur et à mesure des années de mer, sûrement utilisé en cas d'ultime détresse...


1er couplet                                                                                                                                                             Perdu sous le ciel, perdu sur la mer,
Là-haut écoutez ma prière.
Perdu sous le ciel, si loin de la terre.
A moi, Notre-Dame et tous les saints,
Prenez en pitié tous les marins ;
Calmez la vague, la vague et le vent,
Calmez pour moi l'ouragan.

2e couplet

A tous les calvaires, aux croix des chemins,
Je promets un pèlerinage,
A tous les calvaires, aux croix des villages.
A moi, mon pays, mes souvenirs,
A moi tous mes rêves à l'avenir.
Sur moi la vague, la vague s'abat,
Sur moi, la mer et le froid.

3e couplet

Plus jamais l'été, plus jamais l'hiver
Plus jamais la fête au village,
Plus jamais l'amour sur un clair visage.
A moi, Christ en Croix, ayez pitié,
Du fond de la mer, miserere.
Pardonnez, pardonnez, pardonnez moi,
Sous mes péchés je me noie.

4e couplet

Perdu sous le ciel, perdu sous la mer,
Perdu au milieu des nuages,
Perdu dans le ciel, après le naufrage.
A moi, Notre-Dame et tous les saints,
Prenez en pitié tous les marins ;
Calmez la vague, la vague et le vent,
Calmez pour moi l'ouragan.


Version a cappella de l'école navale: https://www.youtube.com/watch?v=rhjbR01MDOI