Pierre-Yves Labbe

22/05/2019

Pierre-Yves Labbe a 20 ans quand éclate la seconde guerre mondiale alors qu'il dirige la 3ème marine d'Angers au sein des Scouts de France. Qu'à cela ne tienne, comme agent du BCRA (les services de renseignements de la France libre), avec ses garçons, camouflés comme un "club de camping", il collecte de précieux renseignements sur l'armée d'occupation. Quand les Américains arrivent près de la ville, ils fournissent des indications de première main qui évitent le bombardement la ville et permettent sa libération.

Au sortir de la guerre, il devient commissaire national marin et relance le scoutisme marin de manière énergique. Grâce à son action, ce sont 50 troupes marines qui sont fondées.

Devenu un cadre expérimenté du scoutisme, muni des 4 bûchettes de DCC, il rejoint les Scouts d'Europe en 1970, préférant leur style de scoutisme quand les Scouts de France se lancent dans de profondes modifications.

Il sera alors un formateur hors pair, inculquant la méthode scoute pratique et concrète aux chefs lors de fameux Chamarande-FSE, loin de toute intellectualisation outrancière qui ne résisterait pas à quelques bonds dans la verte.