Saint Georges, saint patron du scoutisme

22/05/2019

Saint Georges, saint patron du scoutisme

Saint Georges ( aussi appelé « le grand martyr ») est un martyr du III° siècle après Jésus Christ.

Originaire de Cappadoce, il perd son père à l'age de 10 ans et est élevé par sa mère dans la vertue. C'est un garçon intelligent qui entre dans la carrière militaire à l'age de 18 ans. Apprécié par ses supérieurs, il est vite responsable de soldats. Peu de choses sont connus sur son caractère, mais il est certain que sa chevalerie et son dévouement dans chacune de de ses action, font de lui un modèle pour tous les scouts. De retour vers la Cappadoce après une campagne victorieuse, passant dans la région d'Attalia en Pamphylie, il délivra la fille du roi, qui avait été livrée en pâture à un redoutable dragon, et mit à mort la bête par la force surnaturelle qu'il tirait de sa foi. Admiratifs devant cette démonstration de la puissance accordée par le Christ à ses fidèles contre les puissances du mal, les païens de l'endroit se convertirent tous au christianisme .
Les croisades contribuèrent à donner au culte de saint Georges un grand éclat, notamment parmi les chevaliers français et anglais. Il était légitime que les cavaliers le choisissent comme saint protecteur.
Il sera exécuté pour avoir refusé d'offrir des sacrifices aux dieux de l'empire. Mais après chaque exécution, il ressuscite et fait des miracles.

« O Dieu, Vous qui accordez à la force de Saint Georges et la constance dans les supplices divers qu'il a supportés pour notre foi Sainte; nous Vous prions pour préserver, par son intercession, notre foi d'hésiter et le doute, pour que nous puissions vous servir avec un coeur sincère et fidèlement jusqu'à la mort.
Amen. »